Théâtre

Mère

Wajdi Mouawad

Informations pratiques

Dates
14 > 15 avril 2023
Heure
Voir horaires
Lieu
Grande salle
Durée
2h10
À savoir
Spectacle en français et en libanais surtitré
Prix

20 € (plein) – 13 € (-26 ans) – 11 € (abonné)

Ticket

Description

Une pièce bouleversante de Wajdi Mouawad sur son enfance exilée !

Mère est le troisième opus du cycle « domestique », après Seuls et Soeurs (accueillis au PBA) et avant la création de Père et Frères. À partir d’éléments autobiographiques, Wajdi Mouawad déploie une fiction dans laquelle le regard d’un jeune de 10 ans observe le croisement de l’histoire d’une famille en exil à la grande histoire.

Fuyant la guerre civile libanaise, une mère et ses trois enfants trouvent refuge à Paris, tandis que le père est resté au pays pour poursuivre ses activités professionnelles. Cinq années d’attente et d’inquiétude pendant lesquelles tous espèrent la fin de la guerre pour retrouver leur vie d’avant.

Le dernier des enfants est témoin, sans pouvoir s’exprimer, agir ou même sans en prendre véritablement conscience, du rouleau compresseur de l’Histoire, écrasant la personne qui lui est la plus chère, sa mère. Il ignore alors que ces événements et le souvenir de sa mère le marqueront à jamais, jusqu’à faire de cette histoire un spectacle.

Distribution

Wajdi Mouawad texte et mise en scène
Avec Odette Makhlouf (Nayla)
Wajdi Mouawad (Wajdi adulte)
Christine Ockrent (elle-même)
Aïda Sabra (Jacqueline),
Emmanuel Abboud
Théo Akiki
Dany Aridi,
Augustin Maîtrehenry (l’enfant, en alternance)
Les voix de Valérie Nègre dans le documentaire animalier,
Philippe Rochot lui-même
Yuriy Zavalnyouk le frère
Valérie Nègre assistanat à la mise en scène
Charlotte Farcet dramaturgie Charlotte Farcet
Emmanuel Clolus scénographie  lumières
Éric Champoux lumières
Emmanuelle Thomas costumes
Cécile Kretschmar coiffures Michel Maurer & Bernard Vallèry  son
Bertrand Cantat musiques  en collaboration avec Bernard Vallèry
Carolina Sapiain Quiroz accessoires
Cyril Anrep coach
Odette Makhlouf & Aïda Sabra traduction du texte en libanais
Sarah Mahfouz suivi de texte et surtitrage
Dimitri Lenin stagiaire scénographie
l’atelier de La Colline construction du décor

Mentions

production La Colline – théâtre national.
Les photographies de Beyrouth, signées Gabriele Basilico, sont extraites de la série Beirut, 1991.
Les images d’archives de Sabra et Chatila proviennent du journal télévisé d’Antenne 2 du 18 septembre 1982 et du film documentaire d’animation Valse avec Bachir réalisé par Ari Folman.
Les « hommes volants » ont été dessinés par Jean-Michel Folon pour les génériques d’ouverture et de fermeture des programmes d’Antenne 2 de 1975 à 1983 sur une musique de Michel Colombier.

« Un vibrant hommage aux femmes de sa famille, chassée du Liban par la guerre.  »
Marianne
« Un portrait d’une tendresse douloureuse où demeurent béantes les plaies ouvertes par le deuil et l’exil. »
La Croix
« Wajdi Mouawad signe une de ses pièces parmi les plus tendres et les plus belles. Un manifeste humaniste entre rires et larmes, porté par des comédiennes libanaises magnifiques et une surprenante Christine Ockrent en messagère de guerre. »
Les Echos

Dates des représentations

vendredi 14 avril
20:00
Ticket
samedi 15 avril
20:00
Ticket

Vous pourriez aimer

Théâtre
13 > 16 octobre 2022
Misericordia

Emma Dante

Théâtre
14 > 16 décembre 2022
La Ville des zizis

Eline Schumacher

Théâtre, Jeune public
07 > 08 janvier 2023
Le voyage de Gulliver

Jonathan Swift Valérie Lesort Christian Hecq

Nous utilisons des cookies pour analyser l’utilisation du site et améliorer l’expérience de nos utilisateurs
Plus d'infos