Journaliste culturel, un parcours du combattant ?

Les Touches secrètes

Par Françoise Baré

Le métier de journaliste culturel reste assez obscur... Le traitement journalistique des institutions culturelles telles que les théâtres, musées, bibliothèques ou festivals est-il comparable aux autres secteurs ? Quelle différence entre le critique et le journaliste culturel ? Quelles sont les spécificités de chaque media ? Quelle influence a le renouvellement des formes et des objets de la culture sur la plume du journaliste culturel ? Comment le journaliste culturel appréhence-t-il les mutations profondes du milieu journalistique, notamment liées à l'apparition de nouveaux supports d'information ? Autant de questions auxquelles Françoise Baré, journaliste pour la RTBF, répondra.

Archéologue médiéviste de formation avec un master en Histoire des religions de l'Université libre de Belgique, Françoise Baré a d'abord été chercheuse. Elle a aussi travaillé sur des chantiers archéologiques. En 1991, elle devient journaliste à la RTBF. Elle a ainsi travaillé dans le documentaire et pour des émissions phares de la chaine : Autant savoir, Jours de guerre... En 1995, elle devient journaliste info. Depuis, elle a occupé plusieurs fonctions éditoriales et managériales tout en restant journaliste de terrain. En 2004, elle lance Vivacité Charleroi dont elle a été la responsable pendant cinq ans avant de rejoindre la Cellule société à Reyers. Actuellement, Françoise Baré est Responsable éditoriale Culture et Modes de vie.

24 mars 2020 19:00 / PBA / Salle de Congrès

PBA / Salle de Congrès
Place du Manège
6000 Charleroi - Belgique
Comment s'y rendre?

Gratuit sur réservation :

M.charles@pba.be

071 585 286