Al Manara

Musique

Une rencontre musicale et humaine

Al Manara signifie en arabe « le phare ». C’est aussi le nom de la place centrale de Ramallah, ville palestinienne innovante au rayonnement culturel intense. C’est encore un projet musical né de la rencontre humaine de deux hommes, véritables passeurs de musique. Ramzi Aburedwan joue du bouzouk et de l’alto. Compositeur, arrangeur palestinien, formé aux Conservatoires de Ramallah et d’Angers en France, il est le fondateur de l’Ensemble National de Musiques Arabes, défend avec ferveur la culture palestinienne et milite pour son rayonnement international. Eloi Baudimont est lui aussi compositeur, fondateur de différentes fanfares du Tournaisis et autres projets participatifs, ouvert à toutes les expériences et les cultures, des banquets de la Sainte-Cécile aux  rives du Niger au Mali, en passant par le Festival d’Avignon…Ces deux-là se sont rencontrés à l’ombre de la Cathédrale de Tournai et se sont trouvés des affinités musicales et de cœur. Ensemble, aux côtés de douze musiciens belges et palestiniens, ils ont construit le projet Al Manara, comme le témoin de cette improbable rencontre, entre cuivres occidentaux et instruments traditionnels arabes, entre mélopées poignantes palestiniennes et polyphonie européenne, entre douceur du chant et puissance des saxophones. Des textes de Mahmoud Darwich, figure de proue de la poésie palestinienne, agissent comme liant de ces deux univers a priori en tous points écartés et transportent l’auditeur encore un pas plus loin dans cette recherche de métissage, de partage d’émotions, d’humanité.

11 mars 2017 20:00 / PBA / Grande Salle ticket

PBA / Grande Salle - Palais des Beaux-Arts
Place du Manège
6000 Charleroi
Comment s'y rendre?

15€ > 10€

8€ > 6€ (enfants)

13€ (-26 ans)

Ramzi Aburedwan : composition, direction musicale, bouzouk
Eloi Baudimont : composition, direction musicale, piano
Munther Alraee : chant
Hélène Richer : chant
Ziad Ben Youssef : oud
Alfred Hajjar : nay
Edwin Buger : accordéon
Thomas Champagne : saxophone alto
Cyrille Crepel : saxophones alto et ténor
Grégoire Tirtiaux : saxophone baryton
Jean-Jacques Renaut : bugle, alto horn, marimba
Patrick Joniaux : contrebasse
Tareq Rantisi : percussions
Ibrahim Alfrookh : percussions